Les chinois sont sympas...

Publié le par WENS

Non contentes de nous bouffer notre oxygène avec leurs monospaces, les familles nombreuses voudraient en plus prendre le train ?
Pour une fois que j’étais d’accord avec une mesure gouvernementale, voilà que, rajoutant la couardise à l’imbécillité, le réformateur amateur fait une volte face digne du peloton d'exécution.
Je suis pour la suppression de tout avantage susceptible de facilité la reproduction de la race humaine.
Et c’est là que les chinois sont sympas, avec leur politique natale : un enfant par foyer ou à la rigueur, un poisson rouge.
Vous n’avez jamais pensé au poisson rouge ?
C’est bien aussi, un poisson rouge. À la place de la prime au troisième enfant, je suggère une prime au poisson rouge. Pas besoin d’une nouvelle voiture, un bocal suffira !
On est trop nombreux, c’est pas difficile à comprendre. Mais non, il faut que poussé par un orgueil attendrissant, vous vous reproduisiez à l’envie.
Encore, quelques spécimens plutôt réussi, bénéficiant d’un assemblage chromosomique susceptible d’améliorer un brin la médiocrité générale, pourquoi pas. On pourrait étudier quelques dérogations, mais fabriquer à la chaîne des petits consommateurs asservis, c’est vraiment du suicide collectif.
Se reproduire, c’est le truc le plus facile à faire, le dernier des crétins y arrive, pourvu qu’il rencontre la dernière des crétines et c’est bien là qu’est le problème.
 La famille nombreuse, c’était bon à l’époque de la chair à canon, là oui, c’était utile, mais à présent que plus personne ne veut mourir, c’est carrément déraisonnable.

Sinon, à part ça, ça va ? La famille, les enfants ?

Publié dans blog.captain.arobase

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article