Plus que 1823 jours…

Publié le par WENS

Alors, qu’est-ce que vous faites maintenant que vous l’avez ?
Vous collaborez ?
Vous résistez ?
La collaboration a déjà commencé pour certains. Le 6 mai, ils ont choisi de mettre dans l’enveloppe leur première lettre à la kommandantur : un bulletin blanc.
Hé les mecs ! Regardez bien autour de vous, il y a peut-être un Rmiste fraudeur à dénoncer, un sans papier à balancer. Allez-y, tout est possible, lâchez vous… « Tout ce que la droite n’osait plus faire parce qu’elle avait honte d’être la droite, je le ferai. Tout ce qu’on a abandonné à l’extrême droite, je m’en saisirai. »
 Nicolas Sarkozy, président des pauvres d’esprits. 
Le grand nettoyage, ça c’est un bon programme ! On va la briquer la France, la faire briller comme un sou neuf.
 Ah, j’ai hâte que ça commence, pas vous ?
Entre nous, qu’est-ce que vous en avez à foutre ? Vous n’êtes pas noirs, vous n’êtes pas racaille, vous n’êtes pas pauvre…
Laissez parler votre côté obscur, vous allez voir, c’est vachement marrant.
On en a rien à branler de la planète non plus au fond !
Surtout passé un certain age.
 C’est génial, terminé la culpabilité sinistre, on a un président qui a signé le pacte rigolo de Nicolas Hulot, une petite chanson de Mireille Mathieu là-dessus et la vie est belle pour les cent mille ans qui viennent !
Ah ah ! ça va être chouette, je souhaite de tout cœur que monsieur le président de la république franchouillarde fasse ses réformes.
 Ne nous déçois pas Nicolas, mets la leur bien profond ta droite dure.
À mon avis, on va bien s’amuser dans les 5 années à venir. Je propose qu’on prenne dés à présent l’engagement solennel, d’offrir un disque de Didier Barbelivien ou un pot de vaseline à tous ceux qui regretteront d’avoir élu ou laissé élire monsieur le président des ambidextres.
Pour les autres, la France libre, on ne peut pas physiquement faire une ligne de démarcation . Je vous dirais bien de venir tous dans le sud-ouest, ça serait déjà une solution, coloniser une région, mais c’est un peu compliqué.
On peut quand même résister et faire une ligne de démarcation virtuelle. 
Le premier dogme : T’as pas voté Royal ?
Tu fermes ta gueule pendant 5 ans . ça me paraît la moindre des choses.
Deuxième précepte : On achète plus les CD de Johnny, d’Enrico, de Faudel, de Mireilleu Mathieu, de Gynéco… On ignore les Bigard, Farrugia, Clavier et compagnie…
Interdiction d’entretenir tout commerce avec la mafia présidentielle. Tout ce qui est produit par Lagardère, Bouygues et consorts : journaux, télé, radio, on y touche pas !
Personnellement, ça ne va pas beaucoup me priver.
On doit pouvoir établir une liste assez complète de tout ça. Si les 47 % qui n’ont pas voté pour monsieur le président de la république du show-biz cessent de consommer la merde de ses copains, ça va faire baisser le chiffre d’affaires de façon considérable. Bien entendu, ça signifie aussi pour les gens médiatisés engagés dans le combat du côté de Ségolène Royal et du bon goût, de ne plus aller vendre leur soupe chez l’ennemi.
Je suis d’accord, ça, c’est pas gagné.
 Mais on peut rêver.
La même chose au quotidien. Très facile de repérer les commerçants Sarkozystes, ( la plupart le sont !). Menez une petite enquête subtile, refilez vous les adresses et consommez au maximum anti-Sarko et commerce équitable !
Vous pouvez déjà aller le plus possible dans les magasins bios, c’est bon pour la santé et c’est tenu par des babas cool, ça m’étonnerait qu’ils votent à droite.
La résistance peut même être très amusant.
 Jouons tous ensemble à couler l’économie de Sarkoland : un point marqué à chaque commerçant Sarkozyste qui dépose son bilan…

Publié dans blog.captain.arobase

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article