Des couleuvres à “ovaler”...

Publié le par WENS

La France a ovalé de travers, on lui avait promis mont de Vénus et merveilles,  et elle, fertile comme les plaines de l’Oural au printemps, elle était prête à s’abandonner corps et âme à ce jeu fabuleux de baballe qui ne roule même pas. Moi aussi, je m’y suis laissé prendre, toujours soucieux d’étudier les mœurs obscures de ces curieux bipèdes qu’on appelle les hommes, les vrais.
 Oui, j’ai jeté un oeil sur les matcheu de rugby du XV de Franceu, par souci ethnologique et pour faire plaisir à mes copains rugbyconds qui ne parlaient que de ça.
 Je voulais aussi voir comment on vous vendait le packaging Laporte à vous autres, blaireaux satisfaits à des 60, voir même 68 %.
Tout d’abord, j’ai remarqué un truc, c’est que l’équipe de France de ridiculby, elle n’est pas du tout comme l’équipe de France de football. Mais alors, pas du tout !
C’est bien simple, je n’ai pas reconnu un seul joueur !
Ils sont plus gros, beaucoup plus gros !
Ils sont plus grands, beaucoup plus grands !
Ils sont plus forts, beaucoup plus forts !
Et surtout, ils sont plus blancs, beaucoup plus blanc !
Mais alors là, dites donc, vraiment beaucoup plus blanc, (sauf un qui fait un petit peu footballeur).
Et ils ont des noms bien de chez eux, bien de la France profonde, rurale, chassepêchale et traditionnelle, la France des petits villages avec leurs clochers , leur bon sens près de chez eux, leurs valeurs simples et de bon goût : le travail, la famille, la patrie et la fameuse “troisième mi-temps” summum de raffinement, allégorie de la crétinerie masculine, jardin secret évoqué entre initiés parce qu’on ne parle pas de ces choses là, on a la testostérone pudique.
Ça ne m’étonne pas que la droite néo-pétainiste du petit SKZ ait voulu faire de ce mondial de la blancheur Persil son fer de lance de la France retrouvée. Vous qui aimez ce sport, vous l’avez échappé belle, imaginez l’entrée au panthéon de Bernard  Laporte : “ Comme Leclerc entra aux Invalides, avec son cortège d'exaltation dans le soleil d'Afrique et les combats d'Alsace, entre ici, Bernard Laporte, avec ton terrible cortège de casseroles au cul.”
Oui, consolez vous, Français de l’Ovalie, ce nouveau pays qu’on a voulu nous faire aimer comme un reflet convexe d’une France combattante et matinale prête à bouter l’estranger de son sol sacré, vous échappâtes, (Robert pour les intimes!), de peu à la récupération politico-mafieuse du gang des talonnettes.
Rien n’eut été pire qu’une victoire finale de ce XV de France de droite, doreur de blason ultra-libéral.
Heureusement, quelques inconscients collectifs, (“surtout ne pas oublier le collectif”  et aussi “retrouver ses fondamentaux” ah ah ah ! ), quelques joueurs crypto-communistes, ont fait capoter l’affaire. Ces traîtres seront certainement fusillés, mais nul doute qu’une présidente socialiste, ( Royal ou Delanoé ), fera lire la dernière lettre de l’un d’eux aux petits enfants des écoles dans quelques siècles.
Directive ministérielle : Lire aux élèves la lettre de Sébastien Chabal à ses sponsors !
On a les héros qu’on mérite.

Publié dans blog.captain.arobase

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Petit Page 12/11/2007 17:31

Le Petit Page constate, Capt'ain, que, comme lui, vous n'hésitez pas à revenir aux fondamentaux du monde de l'ovalie, voilà qui est bien! Le Petit Page vous en félicite, et vous couche sauvagement sur son testament, entre Sa Grande Soeur et la cousine de son concierge, pour vous en remercier!Le Petit Page, 3/4 ailes, 1/4 croupion...PS:Le Petit Page est très fort en fraction, depuis qu'il a bouffé un sandwich jambon/prof de maths/beurre à midi...